Retrouvez sur cette page les dernières informations concernant la Covid-19


Le point sur la situation en Normandie par l'Agence Régionale de Santé Normandie

  •  Mise à jour du 21 mars 2021

Le jeudi 18 mars, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé de nouvelles mesures pour endiguer la progression du virus dans 16 départements, parmi lesquels la Seine-Maritime qui sera reconfinée pendant un mois. Retrouvez toutes les dernières informations sur le site de la Préfecture.

A compter du vendredi 19 mars à minuit, et pour 4 semaines :

- Seuls les commerces de première nécessité sont désormais autorisés à ouvrir, (cette fois, les ventes de livres et de musique sont autorisées) ; Ces restrictions de vente s’appliquent à tous les commerces (un supermarché devra fermer les rayons de produits considérés comme non essentiels, par exemple),

Retrouvez la liste des commerçants qui vous accueillent ou qui mettent en place la vente à emporter.

- Les déplacements hors du domicile seront encadrés selon des règles plus souples qu’en mars et novembre 2020 : il sera possible de sortir pour se promener ou faire de sport en journée sans limitation de durée, mais dans un rayon de 10 kilomètres et avec une attestation,

Une attestation est également obligatoire pour se déplacer entre 6h et 19h dans les 16 départements concernés par les mesures renforcées, dont la Seine-Maritime :
- Les déplacements peuvent se faire sans attestation dans un rayon de 10 km autour du lieu de résidence, sous réserve de pouvoir justifier de son domicile.
- Au-delà des 10 km, les déplacements sont autorisés sous réserve de justifier d’un motif parmi l’ensemble de ceux prévus dans l’attestation.
Vous pouvez télécharger vos attestions pour les déplacements au delà de 10km de votre domicile ou après 19h depuis le site du Gouvernement.

- Les déplacements inter-régionaux sont interdits, sauf motif impérieux ou professionnel,

- Le dispositif de couvre-feu est maintenu, mais repoussé à 19 heures,

- Le télétravail reste largement encouragé,

- Les écoles maternelles, élémentaires et collèges restent ouverts,

- Les lycées passent en fonctionnement en demi-jauge, et les universités continuent de fonctionner selon le rythme déjà en vigueur,

- L’éducation physique et sportive sur le temps scolaire pourra reprendre, et les activités sportives en plein air des mineurs seront maintenues,

- Les règles de lieux de cultes restent inchangées.


Le port du masque est obligatoire dans toutes les communes du département, dans tous les établissements recevant du public et dans les services de transport.

Les centres de vaccination dans la Seine-Maritime sont ouverts aux personnes de plus de 75 ans, aux personnes vulnérables à très haut risque, et aux personnes de plus de 50 ans présentant une forme grave de la COVID ou une comorbidité. Plus d'informations sur la localisation des centres et la prise de rendez-vous .
Toutes les informations sont à retrouver sur le site du Gouvernement ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24/24h).
Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l'espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles .
L'application TousAntiCovid est disponible au téléchargement sur :

  •  Mise à jour du 29 janvier 2021

À l'issue d'un Conseil de défense sanitaire à l'Élysée, Jean Castex s’est exprimé vendredi soir et a annoncé de nouvelles mesures visant à limiter la propagation du coronavirus en France. De nouvelles mesures restrictives sont effectives à compter de dimanche 31 janvier à minuit. 

- La fermeture des frontières aux pays extérieurs à l'Union européenne. "Toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un territoire hors de l’Union Européenne sera interdite, sauf motif impérieux, à partir de dimanche 00h00". De plus, un test PCR négatif sera obligatoire pour toute entrée en France en provenance d'un pays de l'Union Européenne, "à l'exception des travailleurs transfrontaliers".

- A compter du 1er février, les commerces non-alimentaires de plus de 20 000 mètres carrés seront fermés par mesure de précaution.

- Contrôles renforcés et télétravail privilégié.

Nous vous rappelons, plus que jamais l'importance des gestes barrières et de respecter les mesures qui sont mises en place pour la sécurité de tous.

  •  Mise à jour du 18 janvier 2021

Jeudi 18 mars 2021, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé de nouvelles mesures pour endiguer la progression du virus dans 16 départements, parmi lesquels la Seine-Maritime qui sera reconfinée pendant un mois.

A compter de ce vendredi soir minuit, et pour 4 semaines :

- Seuls les commerces de première nécessité sont désormais autorisés à ouvrir, (cette fois, les ventes de livres et de musique sont autorisées) ; Ces restrictions de vente s’appliquent à tous les commerces (un supermarché devra fermer les rayons de produits considérés comme non essentiels, par exemple),

- Les déplacements hors du domicile seront encadrés selon des règles plus souples qu’en mars et novembre 2020 : il sera possible de sortir pour se promener ou faire de sport en journée sans limitation de durée, mais dans un rayon de 10 kilomètres et avec une attestation,

- Les déplacements inter-régionaux sont interdits, sauf motif impérieux ou professionnel,

- Le dispositif de couvre-feu est maintenu, mais repoussé à 19 heures,

- Le télétravail reste largement encouragé,

- Les écoles maternelles, élémentaires et collèges restent ouverts,

- Les lycées passent en fonctionnement en demi-jauge, et les universités continuent de fonctionner selon le rythme déjà en vigueur,

- L’éducation physique et sportive sur le temps scolaire pourra reprendre, et les activités sportives en plein air des mineurs seront maintenues,

- Les règles de lieux de cultes restent inchangées.

  •  Mise à jour du 14 janvier 2021

La campagne de vaccination a débuté en Normandie le lundi 4 janvier 2021. Retrouvez sur le site de l'Agence Régionale de la Santé Normandie toutes les informations nécessaires pour savoir si vous êtes éligible à la vaccination dès maintenant et trouver les centres de vaccination où vous rendre.

www.normandie.ars.sante.fr/covid19-ou-se-faire-vacciner-en-normandie
Les centres de vaccination les plus proches sont situé sau CHI des Feugrais, rue du docteur villers et à la salle des fêtes, 1 Rue Léon Gambetta à Saint-Aubin-lès-Elbeuf. Sur rendez-vous par Doctolib ou par téléphone au 02 79 46 11 56.

Le Premier ministre Jean Castex, a annoncé jeudi le durcissement des conditions du couvre-feu à partir de samedi : toute la France est désormais concernée alors que 25 départements appliquaient déjà le nouvel horaire avancé de deux heures le soir.

Entre 18 heures et 6 heures, il faudra se munir d'une attestation de déplacement dérogatoire pour éviter la contravention de 135 €, ou 200 € en cas de récidive dans les 15 jours et jusqu'à 3.750 € après trois infractions en 30 jours.
Les motifs de sorties valables entre 18 heures et 6 heures

Plusieurs exceptions sont prévues : pour les trajets domicile-travail, pour aller chercher ses enfants à l'école ou chez la nounou, pour raisons de santé, pour motif familial impérieux ou lié à des missions d'intérêt général, ou pour sortir le chien à un kilomètre maximum de votre domicile. Si vous voyagez, vous devrez présenter un billet de train ou d'avion pour prouver votre bonne foi, en plus de l'attestation. Faire des achats n'est pas possible sauf en pharmacie.

Attention, le sport n'est pas compris dans les exceptions comme cela avait pu être le cas auparavant.

Après l'annonce de nouvelles mesures le 14 janvier, certains services ont modifié leur organisation pour répondre aux nouveaux protocoles dès le week-end suivant.

- Le sport en intérieur suspendu et l'Espace culturel fermé

Hormis le couvre-feu élargi, le Premier ministre a annoncé la suspension des activités sportives en intérieur sur les temps scolaires, périscolaires et extrascolaires.
Ainsi, nos installations couvertes ont été fermées aux écoles, au collège, aux clubs et associations sportives pour qui la pratique avait pu être de nouveau autorisée pour les mineurs. Les activités sportives extérieures et la pratique du sport de haut niveau ont été maintenues.
Du côté de la culture, l'Espace culturel Philippe Torreton a été de nouveau fermé. La bibliothèque a adopté une fermeture à 17h30 pour s'adapter au couvre-feu.

Les offices dans les lieux de cultes sont autorisés, les fidèles doivent respecter une règle d’un siège sur trois et d’une rangée sur deux pour y assister.

- La restauration municipale adaptée

La restauration scolaire a été maintenue pour l'ensemble des écoles et des élèves. Le fonctionnement par groupe en deux services a été conservé pour les maternelles. Pour les écoles élémentaires, le passage au self par classe a été retenu pour éviter le brassage des enfants et le respect d'une distance adaptée entre chaque classe sur les deux heures de pause méridienne. A l'école Jules Verne, un réfectoire provisoire a été aménagé.

- Pour nos seniors

Afin de lutter contre la solitude des seniors, les visites à la résidence autonomie sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.

- Travail

Le télétravail est fortement recommandé partout où il est possible.

- Déplacements internationaux

Compte tenu du risque de propagation des souches variantes de la COVID-19 le flux transfrontalier sera réduit. A compter du lundi 18 janvier 2021, les voyageurs venant d’un pays tiers à l’Union Européenne devront présenter un test PCR négatif pour pénétrer sur le territoire national et s’engager sur l’honneur à respecter une septaine.
Dans les rares pays où la réalisation d’un test PCR est impossible, un système de dépistage à l’arrivée sera mis en place avec septaine obligatoire dans un lieu d’hébergement validé par les autorités publiques.

Pour plus d’information sur vos déplacements à l’étranger, consulter ce site.

  • Mise à jour du 18 décembre 2020

    A l’initiative des trois pharmacies de la ville, un centre de dépistage sera mis en place à partir du lundi 21 décembre à la salle des fêtes Claude Lambert en partenariat avec le cabinet d’infirmiers de la ville et des médecins.

Les tests s'effectuent sur rendez-vous le matin de 9h30 à 12h30 et l'après-midi de 13h30 à 16h.

La prise de rendez-vous peut se faire en contactant les pharmacies ou à l'adresse : centre.covid.spe@outlook.fr. Nous vous invitons à privilégier le mail pour effectuer la prise de votre rendez-vous.

A l'heure qui vous aura été indiquée, vous devez vous rendez sur place muni de votre carte vitale, de votre stylo personnel et d'un masque.

Les personnes présentant les symptômes de la covid-19 seront prioritaires.

  • Mise à jour du 24 novembre 2020

Le 24 novembre, le président de la République a annoncé les étapes progressives du déconfinement :

28 novembre : Adaptation du confinement

  • Maintien du système d’attestation dérogatoire pour les déplacements impérieux avec maintien du télétravail quand cela est possible ;
  • Autorisation des activités physiques et des promenades dans un rayon de 20 kilomètres et pour une durée maximum de 03h00 ;
  • Autorisation des activités extra-scolaires en plein air ;
  • Ouverture des commerces et services à domicile jusqu’à 21h00 dans le cadre d’un protocole sanitaire stricte dont les librairies, les disquaires ou encore les bibliothèques.

15 décembre : Fin du confinement si les conditions sanitaires le permettent (moins de 5000 contaminations par jour)

  • Fin des attestations et déplacements entre régions autorisés ;
  • Instauration d’un couvre-feu de 21h00 à 07h00 du matin à l’exception des réveillons du 24 et 31 décembre ;
  • Réouverture des salles de cinéma, théâtres et musées ;
  • Reprise des activités extra-scolaires en intérieur ;
  • Interdiction des rassemblements sur la voie publique.

20 janvier : Nouvelles ouvertures si les conditions sanitaires le permettent

  • Ouverture des salles de sport et des restaurants ;
  • Reprise des cours en présentiel pour les lycées et si les conditions sanitaires se maintiennent, reprise des cours en présentiel dans les universités 15 jours plus tard ;
  • Possible réouverture des stations de ski courant janvier.

Les déplacements restent donc interdits au moins jusqu’au 15 décembre sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :

  • Les déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés
  • Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) et les livraisons à domicile;
  • Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments ;
  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d'enfants ;
  • Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
  • Les déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
  • Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public ;
  • La participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.

 

  • Mise à jour du 29 octobre 2020

Le 28 octobre, le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements avec un reconfinement général de la population du 30 octobre au 1er décembre minimum.

Comme au printemps :
→ Les déplacements seront limités, avec une attestation, uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire vos courses ou prendre l’air à proximité de votre domicile.
→ Les réunions privées en dehors du noyau familial, les rassemblements publics et les déplacements entre régions seront exclus, à l’exception des retours de vacances de la Toussaint, c’est-à-dire jusqu’à dimanche.
→ Les commerces définis comme non essentiels et les établissements recevant du public, comme les bars et restaurants, seront fermés.
→ L’Etat continuera à apporter une aide massive aux petites entreprises impactées avec la prise en charge jusqu’à 10 000 euros par mois de leurs pertes en chiffres d’affaires. Les salariés et les employeurs continueront à bénéficier du chômage partiel. Des mesures de trésorerie pour les charges et pour les loyers seront prévues. Un plan spécial sera annoncé pour les indépendants, les commerçants, les très petites et moyennes entreprises qui, je le sais, redoutent plus que tout les prochaines semaines.

En revanche, certaines règles évoluent :
→ Les crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les universités et établissements d’enseignement supérieur assureront à l’inverse des cours en ligne.
→ Le travail pourra continuer. Partout où cela est possible, le télétravail sera généralisé. Les guichets des services publics resteront ouverts. Les usines, les exploitations agricoles et le BTP continueront de fonctionner.
→ Les visites en EHPAD et en maisons de retraite seront cette fois autorisées dans le strict respect des règles sanitaires. Je souhaite aussi que les personnes en situation de handicap puissent bénéficier des souplesses dont elles ont besoin.
→ En cette période marquée par la Toussaint, les cimetières demeureront ouverts.
Pour cette nouvelle phase de confinement, trois attestations sont disponibles :

- Attestation-de-deplacement-derogatoire.pdf (à renouveler pour chaque déplacement)
- Justificatif-de-deplacement-professionnel.pdf (attestation permanente)
- Justificatif-de-deplacement-scolaire.pdf (attestation permanente)


Le non-respect de ces mesures entraine :

- Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
- En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
- Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros et une peine de 6 mois d'emprisonnement.



Suivez la situation sanitaire en France sur le site du Gouvernement

  • Mise à jour du 19 octobre 2020

Le 20 octobre 2020, un courrier a été distribué à l'ensemble de la population pour informer chaque habitant des nouvelles mesures mises en place dans le cadre du passage en alerte maximale.

Madame, Monsieur,

Comme vous le savez, en raison de la circulation importante du virus Covid-19, le Président de la République a annoncé l’état d’urgence sanitaire et plusieurs métropoles sont passées en état d’alerte maximale. Le décret paru suivi des arrêtés préfectoraux du 17 octobre 2020, ont confirmé pour la Métropole Rouen Normandie la mise en place d’un couvre-feu pour une durée de 4 semaines sur 33 villes, dont notre commune de Saint-Pierre-lès-Elbeuf.

 Cette nouvelle situation implique le passage de deux paliers et impose de nouvelles mesures à respecter qui impacteront notre vie quotidienne, l’activité de nos commerces, des entreprises et associations. Les élus et agents municipaux ont relayé auprès du plus grand nombre ces dispositions (distribution des arrêtés, attestations déposées dans les commerces et entreprises, affichages dans les immeubles, publications sur les réseaux sociaux et le site internet de la ville etc.).

 Ainsi, tous les habitants de notre commune sont concernés par les dispositions suivantes :

 - Un couvre-feu de 21 heures à 6 heures,

- La limitation des rassemblements familiaux à 6 personnes,

- La fermeture des bars, y compris en journée (excepté pour les jeux ou le tabac), des salles de jeux, des foires et des salons,

- L’interdiction des activités physiques et sportives dans les établissements sportifs clos et couverts (établissements sportifs couverts, gymnases, patinoires, piscines couvertes) sauf pour les activités scolaires, les activités à destination exclusive des mineurs et celles dédiées aux sportifs de haut niveau,

- La limitation à 6 personnes par table dans les restaurants,

- La fermeture de la salle des fêtes pour les rassemblements privés, festifs et familiaux,

- La limitation de l’accueil dans les magasins (4m² de surface par personne).

Pour le moment, les services de transport en commun sont maintenus. L’accueil en journée dans les structures de loisirs l’est également en respectant les mesures barrières. Pour les établissements scolaires, aucun changement de protocole n’est à noter dans l'immédiat.

Nous restons vigilants pour notre résidence autonomie et pour les plus fragiles d'entre nous. Des attestations de déplacement dérogatoire sont prévues en cas de nécessité et disponibles en ligne sur le site de la Préfecture et celui de la ville.

Ces mesures s'avèrent nécessaires pour limiter la circulation du virus et une tension exacerbée sur les hôpitaux où les personnels sont déjà très sollicités. Nous vous invitons donc à faire preuve de civisme, d’esprit de solidarité et de responsabilité, à respecter les mesures barrières indispensables pour se protéger et protéger les autres.

Avec les élus et les agents municipaux, nous restons mobilisés et à votre écoute.

Solidairement,

La Maire, Nadia Mezrar,

  • Mise à jour du 17 octobre 2020

Lors d’une conférence de presse samedi 17 octobre 2020, afin de lutter contre la propagation du Covid-19, le Préfet de Seine-Maritime, Pierre-André Durand, a annoncé la mise en place de nouvelles mesures dans le Département et 33 villes de la Métropole rouennaise avec notamment l'instauration d'un couvre-feu. Les élus étaient cet après-midi en cellule de crise pour préparer l'application de ces mesures en vigueur pendant quatre semaines.

> Pour toutes les communes de Seine-Maritime

À compter du 17 octobre, les rassemblements de plus de six personnes sur la voie publique ou dans des lieux ouverts au public sont interdits, exception faite :

    - des manifestations revendicatives ;
    - des rassemblements ou des réunions à caractère professionnel ;
    - des transport de voyageurs ;
    - de certains établissements dans lesquels l’accueil du public n’est pas déjà interdit ;
    - des cérémonies funéraires ;
    - des visites guidées organisées par personnes titulaires de carte professionnelle ;
    - des marchés.

Par ailleurs, à compter du lundi 19 octobre, tous les rassemblements dans des salles polyvalentes, salles des fêtes, ou des événements festifs dans lesquels le port du masque n’est pas assuré en continu est interdit. Dans les musées, salons, foire expo, une jauge de densité de 4m2 par visiteurs est appliquée. Dans les stades, hippodromes, cinémas, la règle est de laisser un siège entre deux groupes de personnes de six maximum.

Les cérémonies civiles dans les mairies et religieuses dans les lieux de culte pourront être organisées, mais les festivités qui suivent ces cérémonies sont interdites dans les salles polyvalentes et les chapiteaux.

Les événements de plus de 1000 personnes restent interdits dans les lieux ouverts au public. Les buvettes dans les établissements sportifs restent fermées.

> Pour Saint-Pierre-lès-Ebeuf et 32 autres communes

Les déplacements de personnes hors de leur lieu de résidence sont interdits entre 21 heures et 6 heures du matin à l’exception des déplacements pour les motifs suivants, en évitant tout regroupement de personnes :

- Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation ;
- Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé ;
- Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants ;
- Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
- Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
- Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative;
-  Déplacements liés à des transferts ou transits vers ou depuis des gares ou aéroports dans le cadre de déplacements de longue distance;
- Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Les personnes souhaitant bénéficier de l’une des exceptions doivent se munir, lors des déplacements hors de leur domicile, d’un document leur permettant de justifier que le
déplacement considéré entre dans le champ de l’une de ces exceptions. Les attestations de déplacement peuvent d'ores et déjà être téléchargées sur le site internet du Ministère de l'Intérieur et de la préfecture de la Seine-Maritime.

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement-couvre-feu

Les établissements recevant du public de type N, EF, P, T et X sont fermés toute la journée, à savoir les bars, les établissements sportifs clos et couverts - ERP de type X (établissements sportifs couverts, gymnases, patinoires, piscines couvertes) -, ainsi que dans les autres ERP pouvant accueillir une telle activité, qu'ils soient
publics ou privés. Sont

Sont exclues de cette interdiction :

- les groupes scolaires et périscolaires et les activités sportives participant à la formation universitaire ;
- toute activité à destination exclusive des mineurs ;
- les sportifs professionnels et de haut niveau ;
- les activités physiques des personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes
handicapées ;
- les formations continues ou des entraînements obligatoires pour le maintien des compétences professionnelles ;

Les interdictions pour l'organisation de braderies, de brocantes, de vide-greniers et autres ente au déballage sont renouvelées.

En revanche, les services publics de la santé, de la sécurité, des transports et de solidarité ouverts la nuit continuent à accueillir du public. De même, les activités professionnelles peuvent se poursuivre au-delà de 21h00, y compris sur la voie publique (tournage, activités du BTP...). A titre d’exemple, les matchs de football professionnel peuvent se dérouler au-delà de 21h00 mais à huis clos. Les livraisons à domiciles peuvent se poursuivre.

  • Mise à jour du 16 octobre 2020

Suite aux déclarations du Président de la République mercredi 14 octobre dernier, nous avons été informés que la Métropole Rouen Normandie passait en zone alerte maximale et entrait en état d’urgence sanitaire territoriale avec instauration d’un couvre-feu. L’Agence Régionale de la Santé nous a confirmé que la circulation du virus est très active sur le territoire métropolitain.
Pour le moment, nous sommes dans l’attente d’une information des services de l’Etat et de la Préfecture confirmant que la ville et le territoire d’Elbeuf seront concernés par les nouvelles mesures liées au passage en alerte maximale. Nous vous tiendrons informés et vous invitons à consulter régulièrement le Facebook et le site de la Ville.

  • Mise à jour du 12 octobre 2020

Nous vous informons que depuis ce matin, lundi 12 octobre, l’école reprend tout à fait normalement à l'école J. Monod et A. Camus. Tous les enseignants sont présents et les élèves se sont rendus dans leur établissement aux horaires habituels.
Nous vous remercions très vivement de votre compréhension et vous invitons à nouveau au respect des mesures barrières.


Au regard du contexte sanitaire, les mesures de lutte contre l'épidémie de Covid dans le département sont prolongées jusqu'au 26 octobre 2020.
- Le port du masque dans 45 communes de la Métropole Rouen Normandie, dont Saint-Pierre-lès-Elbeuf, de sept heures à deux heures du matin, quelque soit le lieu, pour toutes les personnes de plus de 11 ans, reste obligatoire.
- Les évènements de plus de 1 000 personne dans les lieux ouverts au public sont interdits.
- Les rassemblements à caractère festif et familial organisés dans un établissement recevant public (ERP) - notamment de type L (salle polyvalente) et CTS (chapiteaux et tentes) - sont limités à 30 personnes, à l'exception des cérémonies funéraires. Les buvettes dans les établissements sportifs (ERP de type X) et dans les stades (ERP de type PA) sont fermées, sauf à l'occasion des évènements sportifs professionnels.

Les mesures en vigueur dans le département de la Seine-Maritime par la Préfecture de la Seine-Maritime


  • Mise à jour du 9 octobre 2020

L'Inspection de l’Éducation Nationale circonscription d'Elbeuf nous a informés le vendredi 3 octobre de deux cas confirmés de Covid-19 au sein de l’équipe enseignante de l’école J. Monod - A. Camus. Immédiatement, des mesures ont été prises conjointement par l’Éducation Nationale et la Municipalité face à cette situation. L’accueil des enfants s’est déroulé dans de bonnes conditions d’encadrement à l’école Monod-Camus du lundi 5 au vendredi 9 octobre.
À partir de lundi 12 octobre, tous les enfants sont invités à retourner à l’école aux horaires habituels.Tous les enseignants de l’école ne seront pas présents. Pour autant, huit enseignants (dont trois remplaçants) et quatre animateurs encadreront les élèves.
Nous vous remercions très vivement de votre compréhension et vous invitons à nouveau au respect des mesures barrières.

  • Mise à jour du 1er octobre 2020

Au regard du contexte sanitaire, les arrêtés préfectoraux portant obligation de port du masque sont prolongés jusqu'au 10 octobre 2020. Le masque reste obligatoire dans 45 communes de la Métropole Rouen Normandie, dont Saint-Pierre-lès-Elbeuf, de sept heures à deux heures du matin, quelque soit le lieu, pour toutes les personnes de plus de 11 ans.


  • Mise à jour du 28 septembre 2020

Au regard de l'évolution de la situation épidémiologique et conformément aux annonces du ministre des Solidarités et de la Santé, Pierre-André DURAND, préfet de la région Normandie, préfet de la Seine-Maritime, a pris de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du virus.
Depuis le samedi 26 septembre, dans toutes les communes du département de la Seine-Maritime, les évènements de plus de 1 000 personnes sont interdits dans les lieux ouverts au public.
Depuis le lundi 28 septembre, dans toutes les communes du département de la Seine-Maritime, les rassemblements à caractère festif et familial organises dans un établissement recevant public (ERP) - notamment de type L (salle polyvalente) et CTS (chapiteaux et tentes) - sont limités à 30 personnes, à l'exception des cérémonies funéraires. Les buvettes dans les établissements sportifs (ERP de type X) et dans les stades (ERP de type PA) sont fermées, sauf à l'occasion des évènements sportifs professionnels.
Ces mesures sont applicables jusqu'au 10 octobre 2020 inclus.

  • Mise à jour du 23 septembre 2020

La Métropole de Rouen passe en alerte renforcée, de nouvelles restrictions dans les prochains jours. Le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté une nouvelle cartographie de l'épidémie de coronavirus. Il a notamment annoncé les mesures recommandées par le gouvernement : les fêtes, les mariages, les tombolas, les anniversaires ou encore les communions devront se tenir en petit comité avec moins de 30 personnes. Les mesures qui s'appliqueront samedi : abaissement de la jauge des rassemblements à 1000 personnes, interdiction des grands événements déclarés comme les fêtes étudiantes et fermeture des salles de sport. Les rassemblements de plus de dix personnes dans les espaces publics seront interdits.

  • Mise à jour du 22 septembre 2020

A partir d'aujourd'hui, le protocole sanitaire a été allégé dans les écoles. Les classes ne fermeront plus que lorsqu'au moins trois élèves de foyers différents auront été testés positif au coronavirus. Une décision qui se fonde sur un avis du 17 septembre du Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) qui indique qu’en milieu scolaire les enfants seraient « peu à risque de forme grave et peu actifs dans la transmission de la Covid », mais que « le risque de transmission existe surtout d’adulte à adulte et d’adulte à enfant et rarement d’enfant à enfant ou d’enfant à adulte ».
Néanmoins, le virus circule toujours et la vigilance reste de mise. L'état et son représentant ont précisé que les fêtes d’anniversaire, repas de famille, rencontres entre amis : les rassemblements privés de plus de dix personnes doivent être évités alors que l’épidémie de Covid-19 reprend fortement en Seine-Maritime. Nous comptons sur votre civisme pour respecter ces mesures indispensables pour limiter la propagation du virus.


  • Mise à jour du 3 septembre 2020

En Normandie, le taux de reproduction effectif du virus, qui correspond au nombre de personnes qu'un cas positif va contaminer, est désormais est de 1,51 au 28 août 2020. Le taux d’incidence départemental, à savoir le nombre de cas positif pour 100 000 habitants, a quant à lui atteint 17,19, au-delà du seuil de vigilance de 10.

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la COVID-19, et notamment durant la période estivale, plusieurs clusters ont été repérés et maîtrisés par les services de l'État dans la Seine-Maritime. La très grande majorité des contaminations relatives à ces clusters se fait dans le cadre familial et amical, et de manière générale, on a pu observer une augmentation du nombre de patients testés positifs au COVID-19 au cours du mois de juillet 2020 dans le département.

En cas de forte affluence dans certains secteurs (hypercentre, voies piétonnes, parcs, abords des plages,...) ou à l'occasion d'évènements particuliers (marchés, brocantes, vide-greniers...), il devient ainsi plus difficile de faire respecter les mesures barrières, notamment la distanciation physique. Dans ces cas de figure, le port du masque est une réponse adaptée à la situation épidémiologique du territoire.

Le décret du 10 juillet 2020 modifié prescrit une obligation de port du masque dans un nombre de cas précisément énumérés pour toute personne de 11ans ou plus (magasins, centres commerciaux, musées...). Au-delà des cas explicitement prévus, le préfet de département, en lien avec les maires des communes concernées, peut imposer le port du masque dans l'espace public dès lors que les circonstances locales le justifient.

Dans le département de la Seine-Maritime, plusieurs maires ont d'ores et déjà pris de telles initiatives. Ainsi, en concertation avec les maires de ces communes, le Préfet de la Seine-Maritime a pris des arrêtés portant obligation de port du masque, au sein de périmètres délimités et à des dates précises, selon des modalités adaptées aux circonstances locales.

A compter du mercredi 2 septembre à 7h00, le port du masque sera obligatoire sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public dans les 71 communes de la métropole Rouen Normandie, de 07h00 à 02h00 du matin. Tous les détails   ici .

Par ailleurs, depuis le 17 août, le port du masque est obligatoire sur l'ensemble des marchés hebdomadaires, foires à tout, vide-greniers et brocantes dans toutes les communes de la Seine-Maritime.

À compter de la rentrée scolaire le port du masque sera obligatoire dans l'espace public, aux abords immédiats des entrées et des sorties des écoles, des collèges et des lycées  (du lundi au samedi inclus, aux horaires correspondant aux entrées et sorties des élèves), ainsi qu'aux emplacements situés sur la voie publique correspondant aux arrêts et stations desservis par les véhicules de transport scolaire. 

Le non-respect de cette obligation est puni de l'amende prévue pour les contraventions de 4ème classe soit 135 euros et, en cas de récidive dans les 15 jours, d'une amende prévue pour les contraventions de 5ème classe soit 1 500 euros.


  • Mise à jour du 14 août 2020

Même en vacances, même en été, le virus circule toujours activement. Afin de limiter sa circulation, le préfet de la Région Normandie et de la Seine-Maritime a pris la décision de rendre obligatoire le port du masque pour toute personne de 11 ans et plus dans toutes les communes de la Métropole de Rouen à l’occasion des marchés, des foires à tout, des vides greniers et des brocantes jusqu’au 30 septembre 2020. Le port du masque est aujourd'hui, dans ces zones de fortes affluences, l’unique moyen d'appliquer les gestes barrières. Nous vous invitons à respecter cette mesure lors du marché du jeudi matin pour vous protéger et protéger les autres. C'est dans cet esprit de responsabilité et de citoyenneté que nous devons agir ensemble pour limiter la propagation de la covid-19.
En Normandie, le taux de reproduction effectif du virus a augmenté de 20 % ces derniers jours jusqu'à dépasser le seuil de vigilance fixé à 1. Ce chiffre, correspondant au nombre de personnes qu'un cas positif va contaminer est désormais de 1,19 au 4 août 2020.