Le budget de la ville


Après la présentation du débat d'orientation budgétaire le 10 janvier dernier, les membres du Conseil municipal ont voté le budget 2020 le 12 février.

Budget de la Ville 2020

Budget du CCAS 2020

Budget 2020, les grandes orientations

► Aider à la construction des citoyens de demain en donnant priorité à l’éducation, l’enfance et la citoyenneté.
Seront notamment mis en oeuvre :
- une nouvelle avancée dans l’important programme de restructuration de l’école MONOD/CAMUS avec les études de maîtrise d’oeuvre avant réalisation concrète des travaux dont le début est prévu en 2021,
- la rénovation des toitures des écoles CARPANTIER et MONTESSORI et de nombreux autres travaux dans les écoles,
- l’expérimentation de tablettes numériques dans les écoles maternelles et la création d’un espace numérique pour les accueils de loisirs,
- le maintien des classes transplantées avec le départ de plus de 150 élè ves,
- la hausse des budgets de la crèche et des accueils de loisirs pour faire face à la hausse de fréquentation et aux projets portés par les équipes, dont certains s’inscrivent dans la politique d’inclusion municipale,
- l’aménagement d’espaces détentes pour les sites périscolaires mais aussi des travaux ou de l’achat de mobilier,
- les dispositifs citoyens « Objectif BAFA », Contrat municipal étudiant et Mon 1er job,
- la construction d’un parking et de vestiaires pour les sportifs fréquentant la plaine du sourire (terrains des hauts vents),
- la culture avec la finalisation du programme pou le projet de médiathèque, et plus largement du périmètre 404/salle des fêtes et bibliothèque, et le choix de la maîtrise d’oeuvre.

► Préparer l’avenir de la ville en s’adaptant aux grands enjeux du 21e siècle : parmi eux, figurent ceux répondant aux enjeux de la transition écologique, climatique et énergétique.
Seront ainsi au programme la mise en œuvre des engagements pris dans le cadre de la COP 21 locale, et notamment le lancement concret du dispositif CIT’ERGIE, avec l’objectif d’obtenir le label CAP CIT’ERGIE en novembre 2020 ; la poursuite de la rénovation du patrimoine communal, le recours toujours plus important à des produits bio ou issus des filières courtes pour notre restauration scolaire, la confirmation de notre action visant à lutter contre le gaspillage alimentaire avec un conventionnement avec TERRALEO, afin de valoriser les déchets alimentaires, ou une nouvelle étape dans le déploiement de la gestion différenciée des espaces verts. Il s’agira, aussi, de poursuivre la mise aux normes des bâtiments municipaux pour les rendre accessibles. Enfin la signalétique communale sera renouvelée.

► Préserver un cadre de vie équilibré et rester attractif. Depuis plusieurs semaines, ont débuté d’importants travaux d’aménagement et de valorisation de notre jardin public ; situé à proximité de notre centre-ville rénové, l’objectif est de transformer notre jardin public pour que les habitants se l’approprient et puissent pleinement en profiter. Il sera également l’occasion de faciliter les accès pour nos structures petite enfance, situées en proximité. Le fleurissement et les aménagements resteront également des priorités, tout comme la préservation de notre patrimoine. On peut ainsi citer la forêt de Bord, et notamment la convention avec l’ONF pour l’entretien de la Mare Asse, l’entretien des bois communaux ou la rénovation du donjon situé devant l’hôtel de ville. Enfin, la commune répondra à l’appel à candidatures 2020 « Territoires engagés pour la nature ».

La part communale des impôts locaux n’a pas augmenté depuis 18 ans

Les élus se sont de nouveau engagés à ne pas augmenter la part communale des impôts locaux afin de préserver le pouvoir d’achat des ménages. De même, les différents tarifs de services de la commune sont gelés, cela pour la 4e fois du mandat.

Un faible niveau d'endettement

En 2019, la capacité de désendettement de la commune s’établit à moins de 2 années (1,91) ; cet indicateur, comme tous ceux relatifs aux emprunts, place notre commune à un très bon niveau, à fortiori en comparaison des villes de taille identique.

Une gestion saine et rigoureuse

En dépit d’un contexte contraint pour les communes depuis plusieurs années, la ville a fait le choix de conforter sa gestion rigoureuse et volontaire. En effet, le maintien du dynamisme de notre territoire, sans sollicitation supplémentaire du contribuable, passe impérativement par un renforcement et une pérennisation des économies réalisées.